Concerts de l'Ensemble Cairn avec film (Delesalle) et vidéos (Brissot) à l'Atelier du Plateau : oeuvres de Philippe Leroux, Thierry Blondeau, György Ligeti + Hommage au directeur Gilles Zaepffel

Publié le par LA PLUPart DU TEMPS

Cairn à Philippe Leroux: concerts de l'Ensemble Cairn les 30 septembre et 1er octobre 2005 à 20h30 à l'Atelier du Plateau, 5 rue du Plateau, Paris 19ème. Entrée: 8, 10 ou 12 euros selon votre situation.

Ces concerts seront aussi un hommage à Gilles Zaepffel, directeur de l'Atelier du Plateau, décédé le 23 septembre. Pour cette raison, le concert prévu le 29 septembre a été annulé.


Présentation des concerts par l'Ensemble Cairn:

"L’Ensemble Cairn propose un concert à Philippe Leroux qui soit la possibilité pour lui d’évoquer ses convictions artistiques et les musiques qui lui sont chères - avec pour contrainte toutefois la nomenclature habituelle de l’ensemble. Les mouvements propres à la musique de Philippe Leroux nous ont conduit à imaginer un concert qui ferait appel à la vidéo, plus généralement à l’image. Cyrille Brissot se joint à nous et charge lui incombe de réaliser les images - et rythmes d’images - qui contrepointeront l’univers sonore du compositeur. La pièce PPP sera accompagnée de la diffusion du film Premiers mouvements de Bénédicte Delesalle.

Il est alors question pour nous de trouver ce "lieu commun", un rythme de concert où images et sons se répondent, dialoguent, s’alternent, se superposent, se rompent. Il est question pour l’Ensemble Cairn de faire sien ce concert particulieret d’y défendre l’inventivité qui est la sienne: trouver une unité au concert, élaborer le programme et l’ordre des oeuvres jouées comme s’il s’agissait de "composer" le concert, penser aux enchaînements, aux déplacements des musiciens, réfléchir sur les possibilités qu’offre la salle de concert, ces convictions que Cairn a fait siennes..."

Programme autour des oeuvres de Philippe Leroux, de Thierry Blondeau et de György Ligeti:

Histoires anciennes pour guitare
PPP pour flûte et piano (avec diffusion du film Premiers mouvements de Bénédicte Delesalle)
Continuons pour ensemble
3 bis rue d’insister pour saxophone, violon, alto, violoncelle et piano
Philippe Leroux

Pêle-mêle pour ensemble et synthétiseur
Thierry Blondeau

Sonate pour alto (extrait)
Arc-en-ciel (études pour piano)
György Ligeti

Musiciens:

Guillaume Bourgogne, direction
Cécile  Brossard, alto
Sara Chenal, violon
Jérôme Combier, direction artistique
Caroline Cren, piano
Cédric Jullion, flûte
Jérôme Laran, saxophone
Jérémie Maillard, violoncelle
Ayumi Mori, clarinette
Christelle Séry, guitare

Invités:

Vidéos réalisées par Cyrille Brissot.
Film réalisé par Bénédicte Delesalle.

Avec la présence de Philippe Leroux.

Publié dans CONCERTS

Commenter cet article

Ensemble Cairn 29/10/2005 15:36

L’Ensemble Cairn propose :

"Vies silencieuses"
Recueil de sept pièces de Jérôme Combier (création – commande du Festival Why Note)

Le 19 novembre à 20h30 à l'Usine - Dijon. Dans le cadre du Festival Why Note.
Coréalisation Cumulus et Le Consortium, département Nouvelles Scènes.
Avec le soutien de l’ONDA

A l’origine, Vies silencieuses est un recueil de sept pièces inspirées par les œuvres du peintre Giorgio Morandi et du plasticien Guiseppe Penone. Jérôme Combier et Raphaël Thierry se sont rencontrés lors de leur résidence à la Villa Medicis - Académie de France à Rome. «Même si la composition du cycle « Vies silencieuses » préexiste à notre rencontre, notre entreprise reste originale dans la volonté de trouver un lieu d’entredeux : les sons et les dessins-sable. Raphaël Thierry travaille avec le fusain - le noir - et avec le sable - la lumière qu’il projette par en dessous -, avec l’ombre qui borde toute apparition, avec un tracé de lumière qui devient dès lors une matière malléable, si bien qu’on ne sait plus très bien si la matière initiale de cet artiste est l’ombre où le peu de lumière qui l’entoure, le sable ou les mains qui le balayent, l’apparition d’une forme ou son effacement. Il m’a semblé qu’au moment où il me faudrait gagner la scène il me fallait abandonner Morandi et Penone, comme il m’avait fallu les abandonner déjà à un moment où la composition réclamait de n’être que musique. Ma rencontre avec Raphaël Thierry a orienté le déroulement du concert, l’ordonnance des pièces, les interstices visuels, les enchaînements scéniques. Les dessins-sable ont suscité un rythme inattendu. J’y ai adjoint une bande sonore créée à la Villa
Médicis dans le cadre de la Notte Bianca (la nuit blanche romaine) pour laquelle nous avons imaginé une installation commune. On y entend une pluie de sable devenir un chant étrange.»Jérôme Combier

Détail des pièces du recueil:
Essere fumo (Etre fumée) pour flûte, alto et violoncelle
Voix d’ombres pour flûte et violoncelle
Heurter la lumière encore pour piano, guitare et percussions
Respirer l’ombre pour flûte, clarinette, piano et percussions
D’une neige à l’autre (Essere neve) pour clarinette, guitare et violoncelle
Essere Pietra (Etre pierre) pour guitare, piano, percussions, alto et violoncelle
Parmi les feuilles (feuilles des paupières, feuilles du cerveau) Fra le foglie (foglie delle palpebre, foglie del cervello) pour flûte, clarinette, guitare, piano, percussions, alto et violoncelle

Dates :
Le 19 novembre à 19h30 à L'Usine, 37 rue de Longvic 21000 Dijon
Rens : 03 80 71 58 72
Tarif : 13€, 8€, 5,5 €
www.whynote.com

Ensemble Cairn 29/10/2005 13:48

L’ensemble Cairn en concert :

Au Festival "Tage für Neue Musik".
Le 4 novembre à 19h30 à la Tonhalle de Zurich.

Programme :

Jérôme Combier
Heurter la lumière encore (2005)
pour piano, guitare et percussions

Salvatorre Sciarrino
Hermes (1984)
pour flûte solo

Jérôme Combier
Essere pietra (2004)
pour guitare, piano, alto, violoncelle et percussion

Francisco Guerrero
Delta Cephei (1992)
pour 2 clarinettes et trio à cordes

José Manuel Lopez Lopez
‚Jenseits...Diesseits’ (1992)
pour flûte, clarinette, piano, percussions et trio à cordes

Jérôme Combier
Essere Fumo (2005)
pour flûte, alto et violoncelle

Salvatore Sciarrino
l‘addio a trachis II (1980/93)
pour guitare solo

Jérôme Combier
Petite obscurité (2001)
pour flûte, clarinette, guitare, alto et violoncelle

Musiciens:

Guillaume Bourgogne, direction
Cécile Brossard, alto
Caroline Cren, piano
Robin Defives, violoncelle
Cédric Jullion, flûte
Christian Laborie, clarinette
Sylvain Lemêtre, percussion
Ayumi Mori, clarinette
Fabien Roussel, violon
Christelle Séry, guitare

Cairn, c’est le nom de ces petits amas de pierres que l’on trouve en montagne et qui servent de repère, de chemin, à ceux qui s’y aventurent; chacun passant alors devant le cairn se doit d’y ajouter une pierre. C’est cela que nous avons voulu: un ensemble dans lequel chacun reste actif tant pour l’organisation des concerts que pour l’élaboration des programmes, et où les rôles –direction, composition, instrumentation– peuvent être permutés. Chacun des membres apporte ainsi la pierre nécessaire à l’existence de Cairn.

Cairn, c’est aussi le tracé d’un chemin a priori invisible à travers un paysage dont on ne sait pas très bien jusqu’où il nous guidera. Dans les concerts de l’ensemble Cairn une thématique est souvent proposée qui figure le lieu où les musiciens se retrouvent. Il s’agit d’un titre (Des mains et des instruments), d’un libellé ou d’une épigraphe, parfois d’une contrainte (le fragment, la dualité). Cairn propose ainsi une mise en page de ses concerts mettant en rapport des musiques d’horizons divers et d’époques différentes, dont les correspondances ne sont pas nécessairement apparentes ; cela dans le désir de conduire l’auditeur, comme un chemin le ferait à travers différents paysages, vers la musique de son temps.

L’Ensemble Cairnexiste depuis 1997 et regroupe des musiciens qui se sont rencontrés au Conservatoire National Supérieur de Paris. Jérôme Combier en est le fondateur et le co-directeur artistique auprès de Guillaume Bourgogne, chef de l’ensemble. Aujourd’hui Cairn est soutenu dans sa démarche artistique par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de l’Ile-de-France et par la SACEM.

L’Ensemble Cairn s’est produit au CNSM de Paris, à La Fondation des Etats Unis à Paris, à la Basilique Saint-Denys d’Argenteuil, au Théâtre de l’île Saint-Louis, à la Maison d’Allemagne, Heinrich Heine, de la Cité Universitaire, à l’Atelier du Plateau, aux Archives Nationales, au Musée du Petit Palais d’Avignon ou encore à la Péniche Opéra. Prochainement, l’Ensemble Cairn sera l’invité du Festival «Why not» à Dijon, du Festival "l'Archipel" à Genève, de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Paris, de l'Atelier du Plateau à Paris et donnera également plusieurs concerts à la Villa Medicis.

L’Ensemble Cairn a enregistré chez Motus et en collaboration avec l’Ircam un disque des œuvres de Jérôme Combier, actuellement pensionnaire à la Villa Medicis ( http://www.villamedici.it/home.cfm).