La Nuit Blanche dans le Monde (Paris, Rome, Bruxelles, Montréal), la Fête des Lumières (Lyon, Chartres, Montréal) et le projet Nuits Blanches d'Europe en 2006 (Paris, Bruxelles, Madrid, Riga, Rome)

Publié le par LA PLUPart DU TEMPS

Alors que Paris s'apprète à célébrer sa 4ème Nuit blanche, d'autres villes dans le monde ont fait ou vont faire de même.

Dans la nuit du 17 au 18 septembre 2005, la ville de Rome a ainsi célébré sa 3ème Notte bianca. Il pleuvait tellement cette nuit-là dans la capitale italienne que leur Nuit blanche n'a rassemblé qu'un million de personnes, moitié moins que pour l'édition 2004. Mais la soirée a tout de même rapporté 30 millions d'euros, selon la Chambre de Commerce de Rome... Et un million de personnes, c'est aussi le taux de fréquentation de la Nuit blanche de Paris l'an dernier...

Pour visiter le site officiel de la Notte bianca romaine, cliquez sur l'affiche ci-dessous.



En même temps qu'à Paris, la 4ème Nuit blanche de Belgique aura lieu à Bruxelles dans la nuit du 1er au 2 octobre 2005, avec plus de 150 animations artistiques prévues.

Pour visiter le site officiel de la Nuit blanche bruxelloise, cliquez sur l'affiche ci-dessous.



Notez aussi qu'en France à Guernesey / Hauteville, la Maison d'Exil de Victor Hugo, appartenant au cercle des Musées de la Ville de Paris, est exceptionnellement ouverte jusqu'à minuit.

Après Paris, Bruxelles et Rome, ce sera au tour de la ville de Montréal de fêter sa
Nuit blanche, avec une 3ème édition qui aura lieu dans la nuit du 25 au 26 février 2006, en clôture du Festival Montréal en lumière.

Pour visiter le site de la 7ème édition
du Festival Montréal en lumière qui aura lieu du 16 au 26 février 2006 et qui inclut leur 3ème Nuit blanche, cliquez sur la petite affiche ci-dessous.



Notez d'ailleurs que le concept d'une ville en lumières est importé de France, où de nombreuses villes "fêtent les lumières" au cours d'un festival, ceci depuis plusieurs années... Et c'est même devenu une mode...

La ville de Chartres, notamment, propose un grand festival d'illuminations qui s'étend chaque année de juin à septembre, se clôturant par une Fête de la lumière. Elle avait lieu cette année les 23 et 24 septembre derniers.

Vous pouvez en visualiser le programme 2005 en cliquant sur l'affiche ci-dessous.



Mais c'est sans nul doute la ville de Lyon qui propose depuis plusieurs dizaines d'années la plus ancienne Fête des lumières au monde. Pendant 4 jours, avec une apogée traditionnelle chaque 8 décembre pour une grandiose "retraite aux flambeaux", Lyon s'illumine de toutes parts... Et des bougies brillent à chaque fenêtre d'immeubles pour participer à la magie de l'événement.

Vous pouvez en visualiser le programme de l'an dernier, 2004, en cliquant sur l'affiche ci-dessous, et en attendant la publication du programme 2005. L'affiche représente d'ailleurs le tout nouveau visuel de cette fête.



Ces Fêtes des lumières, proposant elles aussi des nuits entières de festivités, sont donc en quelque sorte les grandes soeurs des Nuits blanches qui en ont largement repris les formes et les idées...

Un projet de Nuits blanches européennes est en train de naître, selon la volonté de la municipalité parisienne de fédérer les différentes Nuits blanches autour d’un projet artistique commun. 4 villes sont déjà candidates autour de Paris pour 2006: Bruxelles, Madrid, Riga et Rome. Ces 5 capitales européennes présenteront ce projet dans le cadre du programme européen Culture 2000.

Chaque ville fera le choix d'un site emblématique des films de l'histoire du cinéma. Des artistes contemporains s’approprieront ces sites et proposeront des projets dans les divers domaines de la création: arts plastiques, installations, vidéos, projets sonores et musicaux...

Les futures Nuits blanches européennes doivent aussi servir à favoriser la mobilité des artistes en Europe et à repenser l’espace urbain la nuit.

Publié dans BREVES

Commenter cet article