Vintage Music à Mains d'Oeuvres avec les concerts de Large Number (ex ADD N to X...) et de Domotic

Publié le par LA PLUPart DU TEMPS

Concerts de Large Number et Domotic à 20h30 à Mains d'Oeuvres, 1 rue Charles Garnier, Saint-Ouen. Entrée: 10 euros.

- Large Number (The white label music / Grande-Bretagne / ex Add N to X)

Avec Spray on sound, son premier album, Large Number livre un véritable passage en revue de l'utilisation de l'électronique dans la musique des années 60 / 70. Large Number, en fait Ann Shenton, une échappée d'Add N to X, ne fait pas ici oeuvre "musicologique"; elle donne plutôt dans le recyclage bordélique et ludique. Synthés vintage, électro clash, électronique à la Jean-Jacques Perrey ou Bebe Barron, orgue à la Terry Riley accompagné de boîte à rythmes... On croise même une guitare hawaïenne au milieu d'une mélodie entraînante, des passages kraftwerkiens tendance paillettes, un clavecin... De l’électro-pop burlesque, en somme.

- Domotic (Active Suspension / France)

3 ans après Bye bye, Domotic revient par la grande porte avec Ask for tiger, vision unique et contrastée de la pop. En déambulant dans l’univers dense de Ask for tiger, on traverse jeux vidéos, musées, un bord de piscine en été, de vieux morceaux oubliés puis soudain réapparus. On croise un garde forestier, une paire de tongues, un groupuscule anti-31 décembre, un raton laveur sataniste... Domotic crie et murmure une déclaration d’amour au krautrock et à la noise, pose des questions existentielles et futiles, et nous joue une belle reprise de Donovan. Dans Ask for tiger, on a vu passer les Beatles sous acide, les harmonies héroïques et folles de Grandaddy ou l’inconscience assourdissante de Sonic Youth. Pour le dire autrement, Domotic c’est à la fois des mélodies pour pleurer, des guitares pour bouger, et du bruit pour exulter. Ses rêveries électroniques, délicates et naïves en même temps, prennent une ampleur supplémentaire sur scène, comme l’a montré leur récente tournée au Japon, fort bien accueillie par le public nippon. Duo de touches à tout, Domotic brasse bidouillages psychédéliques ancestraux et tours de passe-passe numériques, et réinvente le concert pop.

Publié dans CONCERTS

Commenter cet article