Arakinema Paris, l'été dernier : performance de Nobuyoshi Araki au Palais de Tokyo + projection documentaire de Travis Klose avec Arakimentari + photos et vidéo d'Arakinema en exposition

Publié le par LA PLUPart DU TEMPS

Arakinema (Paris), l'été dernier: performance de Nobuyoshi Araki à 19h30 au Palais de Tokyo, 13 avenue du Président Wilson, Paris 16ème. La performance sera complétée par la projection d'Arakimentari, un film documentaire sur l'artiste réalisé par Travis Klose en 2004.

Pour cet événement, un billet unique à 6 euros est vendu aujourd'hui au Palais de Tokyo, permettant d'accéder à la performance ainsi qu'aux 5 expositions que nous vous présentions hier.

En plus de la performance, jusqu'au 23 octobre une vidéo réalisée par Araki à partir d'
Arakinema sera présentée en exposition, accompagnée d'un ensemble de photos Polaroïd résultant de la performance réalisée ce soir.


Nobuyoshi Araki, Shrine to Yoko, copyright Nobuyoshi Araki, courtesy Palais de Tokyo.

Présentation de la performance par le Palais de Tokyo:

"Il n’est pas venu à Paris depuis 25 ans. Ce n’est que la deuxième fois, et c’est au Palais de Tokyo que l’artiste internationalement reconnu, Nobuyoshi Araki, présente sa première performance en France.

Si d’importantes expositions ont pu lui être consacré à la Fondation Cartier ou au Centre National de la Photographie, jamais Nobuyoshi Araki lui-même n’avait montré à Paris de performance à proprement parler. Aujourd’hui, le Palais de Tokyo accueille cet artiste qui ne quitte que très rarement le japon pour une performance live à forte intensité visuelle et haute teneur en sensualité: Arakinema.

Arakinema (Paris)
est un projet unique et spécialement conçu pour le Palais de Tokyo. Sous la forme d’un feu d’artifice d’images, Araki fait son cinéma, son Arakinema, en incorporant musique et mouvement à son travail de photographe. L’ensemble évolue au rythme de multiples accélérations et culmine dans une apothéose d’émotions cinglantes et sensuellement à vif.

Projetées directement sur 2 écrans géants au coeur du public, les images d’Arakinema jouent d’un vertige esthétique mêlant l’intime et le provocateur. Les couleurs sont vives, l’attraction forte et le malaise séduisant: Arakinema jette le trouble dans les replis à cru de la beauté.

Arakinema est à mi-chemin entre la photographie et le cinéma. Une centaine d’images photographiques d’Araki seront projetées en taille gigantesque grâce à 2 projecteurs de haute puissance placés en hauteur sur un échafaudage, en étroite relation avec la musique choisie. Pour chaque présentation en live, l’artiste fait préalablement la sélection et l’ordre des photos selon le thème qu’il a décidé. Le rythme, par contre, est choisi au moment même de leurs projections en fonction de l’ambiance et de son état d’esprit."

Publié dans PERFORMANCES

Commenter cet article